ActualitésAdhésionContactOrganisationLSR c'est qui? 

Actualites

Modalités et organisation

des Séjours en Vacances (S E V)



1/ Chaque année, signer la convention avec l’ANCV  avant la fin de l’année civile. Pour cela connectez- vous sur le site: www.ancv.com/seniors-en-vacances

 Puis sélectionnez : aide au départ ->porteur de projet -> comment devenir porteur de projet ->remplir formulaire de demande de conventionnement. Si vous ne recevez pas de réponse dans les 15 jours, les contacter par téléphone : 0 969 320 616  

Vous serez ensuite en lien avec un correspondant de région qui sera votre unique interlocuteur.

2/ Pour  gagner du temps, dès septembre contacter les partenaires du Tourisme Social sélectionnés par la FD. Pour cela, se connecter sur www.lsrfede.fr

Et dans : organisation – les partenaires du tourisme social 

On  trouve les 10  partenaires du tourisme social, avec lesquels nous pouvons travailler : Touristra, LVJ Voyages, Azuréva, AEC Vacances, CEVEO, VVF Villages, Vacances ULVF, Cap’Vacances, VTF, Léo Lagrange.

Les contacter soit par mail, soit par téléphone, pour savoir quels sont leurs villages de vacances sélectionnés par l’ANCV pour l’année suivante dans le cadre du programme SEV. (Ces infos n’apparaîtront sur le site de l’ANCV qu’à partir de novembre, il faut donc anticiper).

Choisir une destination en mettant une option sans s’engager.  Il y a 2 possibilités de séjours :

-        5 jours, 4 nuits   Tarifs 2019 : 336€ au tarif négocié avec l'ANCV - 201€ au tarif aidé.

-        8 jours, 7 nuits   Tarifs 2019 : 402€ au tarif négocié avec l'ANCV - 242€ au tarif aidé.

Pour bénéficier du tarif aidé il ne faut pas dépasser 61€ d'impôts.

Tenir compte de la distance et du programme sur place. Vous pouvez  modifier le programme en accord avec le commercial du secteur.

3/  Parallèlement demander des devis à plusieurs transporteurs en gardant le car pour la semaine. Le prix du car est à diviser entre les participants.

4/ Voir avec le trésorier de votre association  pour faire une demande de subvention auprès de la CARSAT pour aider à financer le car.

5/ Quand l’ANCV met sur son site les villages sélectionnés sur : www.ancv.com/seniors-en-vacances, et que vous avez signé la convention avec l’ANCV, vous pouvez alors vous engager en signant les devis avec l’organisme de tourisme et l’autocariste.

       6/ Vous adressez aussitôt une proposition de séjour à tous les adhérents ainsi qu’aux autres LSR du département. (Par mail ou courrier selon les cas) en y joignant le bulletin d’inscription et le programme établi avec le commercial. Possibilité d’échelonner les paiements si des adhérents ont des problèmes financiers.

      Très important : dans la communication avec les adhérents, il est impératif de préciser que le séjour Seniors en vacances est organisé en partenariat avec l’ANCV et l’organisme de tourisme social. Faire apparaître les sigles de l’ANCV et de la CARSAT sur tous vos documents.

       Pour  faire la distinction avec le  tarif public, il faut également  utiliser les termes de « tarif négocié » et « tarif aidé ». Pour mettre en avant le partenariat, et parce que ces tarifs sont valables toute l’année.

      7/ Prendre l’assurance rapatriement soit avec l’organisme de vacances, soit avec l’assurance de votre association.

      8/ Tous les mois pointer les paiements, faire éventuellement des relances.

      9/ Organiser une réunion d’information 1 1/2 mois avant le départ pour mettre au point l’organisation, répondre aux questions et permettre aux participants de faire connaissance. On peut à ce moment-là avoir une meilleure idée du coût définitif du séjour qui est fonction du nombre de participants.

      10 / Il ne faut pas tarder à enregistrer la liste des partants sur le site de l’ANCV, au plus tard 15 jours avant le départ, car le   budget de l’ANCV est limité. Surtout ne pas enregistrer les – 60 ans sur cette liste*.

      11/  Très important : au retour on a 15 jours pour valider la liste sur le site de l’ANCV.

Infos diverses :

-     Prendre la ligne « Impôt sur le revenu net avant corrections » pour déterminer si l’adhérent entre dans le cadre du « tarif aidé ». (montant compris entre 0€ et 61€ inclus)

-     Le premier versement à l’organisme de tourisme correspond en général à 30 % du prix du séjour pour le groupe. Ne pas tenir compte des aides et diviser ce montant par le nombre de participants pour leur demander le 1er acompte.

-     *Pour les couples non mariés, ni pacsés, si l’un des deux a moins de 60 ans, ou pour les individuels qui ont moins de 60 ans, demander à l’organisme de tourisme s’il accepte d’appliquer le tarif négocié pour cette personne. (en général ils acceptent)

-     L’avis d’imposition est obligatoire pour justifier de la domiciliation en France. Si des personnes qui ne sont pas éligibles au « tarif aidé » ne veulent pas que l’on connaisse leurs revenus, elles peuvent mettre du blanco sur les chiffres mais doivent fournir la 1ère page de leur avis d’imposition. Impossible ensuite pour elles de bénéficier du tarif aidé si elles y avaient droit

-     Si une personne souhaite une chambre particulière, voir avec l’organisme de tourisme si c’est possible, et à quel tarif. (sachant cependant que le but de ces séjours est de créer du lien social).

-     Pour les personnes présentant un handicap, les accompagnants de – de 18 ans sont automatiquement éligibles au tarif aidé si l’adhérent en bénéficie. Ils doivent partager la chambre de l’adhérent.

-     Si on ne fait pas le plein du car on peut proposer aux adhérents d’un département limitrophe.

-     Si un adhérent désire partir seul dans le cadre de SEV, nous ne nous en occupons pas. Il doit appeler le 3240 et dire « seniors en vacances ». Possibilité de partir dans ce cadre à plusieurs  (moins de 10) pour une même destination. Ces séjours sont possibles avec des petits enfants qui peuvent bénéficier du « tarif aidé » si leurs grands-parents en bénéficient.

-     Au tarif négocié ou aidé il faut rajouter la taxe de séjour, l’assurance et le transport

Le correspondant ANCV de région ne se déplace pas et toutes les demandes de renseignement se font par téléphone ou par mail.


fédération LSR, 263 rue de Paris 93515 Montreuil tel: 01.55.82.83.90 fax: 01.55.82.83.94 email:federationlsr@lsrfede.fr    site:www.lsrfede.fr

Nombre de visites: 488